La thèse après la soutenance

Du dépôt à la diffusion : le circuit des thèses à l'université Paris Nanterre

Après avoir réglé votre situation administrative auprès de la DRED, vous avez déposé à la BU les fichiers de votre thèse. Ceux-ci sont immédiatement déposés par les bibliothécaires sur un serveur spécialement dédié à la conservation des documents électroniques, auquel les lecteurs extérieurs n'ont pas accès. Vos fichiers sont ainsi protégés pendant la période qui sépare votre dépôt de votre soutenance.

Quelque temps après votre soutenance, la DRED remet à la bibliothèque universitaire votre procès-verbal de soutenance, qui officialise la décision du jury quant à votre thèse : admis(-e) / non admis(-e) + mention éventuelle.
Ce procès-verbal est accompagné de la décision du jury sur la reproduction de la thèse soutenue. Plusieurs choix sont alors possibles pour le jury. Ces choix conditionnent un éventuel second dépôt de thèse (voir plus bas) :
  • Thèse pouvant être reproduite en l'état
  • Thèse ne pouvant être reproduite qu'après corrections demandées au cours de la soutenance
  • Thèse ne pouvant être reproduite pour raison de confidentialité jusqu'en ...
  • Thèse ne pouvant être ni reproduite ni consultée pour raison de confidentialité
A la réception du procès-verbal, la bibliothèque universitaire commence à traiter votre thèse. Son signalement est complété dans le Portail national des thèses, afin de passer du statut "Le document qui a justifié la délivrance du diplôme est en cours de traitement dans la bibliothèque de l'établissement de soutenance" au statut "Thèse soutenue".

Les fichiers PDF (et éventuellement les annexes audio et vidéo) qui constituent la thèse sont envoyés au Centre informatique national de l'enseignement supérieur (Cines) en vue de leur archivage pérenne.
  • Cette procédure nécessitant un formatage particulier des fichiers, il peut arriver que la BU doive utiliser les fichiers natifs de votre thèse (format texte notamment) pour recréer des PDF conformes aux normes d'archivage. C'est le seul cas qui nécessite l'exploitation de vos fichiers texte, qui ne sont accessibles qu'aux bibliothécaires.
Les fichiers PDF (et éventuellement les annexes audio et vidéo) de votre thèse sont également transférés sur le serveur de diffusion de l'université Paris Nanterre, où ils sont paramétrés en fonction du choix de diffusion fait par le doctorant (diffusion restreinte à l'intranet de l'établissement, ou élargie à l'ensemble d'internet).

Votre thèse est à présent accessible en ligne depuis le Portail national des thèses, depuis le portail documentaire de l'université, ainsi que depuis d'autres bases dédiées aux thèses.
  • Si vous avez opté pour une diffusion restreinte à l'intranet de l'établissement, une authentification sera indispensable pour accéder à votre texte.
L'ensemble de cette procédure prend environ 3 à 9 mois après la soutenance. Si vous avez besoin d'un catalogage plus rapide, merci de prendre contact avec la bibliothèque universitaire.

Corriger votre thèse après votre soutenance

Les conditions selon lesquelles vous pouvez corriger votre thèse sont liées à la décision du jury concernant sa reproduction.

Possibilité n°1: thèse pouvant être reproduite en l'état

Si le jury a coché cette case sur le procès-verbal de soutenance, votre diplôme vous est d'ores et déjà attribué. Vous n'êtes pas tenu d'y apporter des modifications.
Toutefois, il est possible que le jury vous ait quand même fait quelques remarques de détails à modifier, ou que vous-même souhaitiez corriger quelques coquilles.

Vous avez la possibilité de nous fournir une version corrigée de votre thèse. Pour cela, merci de nous faire parvenir, selon les mêmes conditions (dépôt sur place ou à distance, et document papier à nous envoyer par voie postale) que pour votre premier dépôt :
  • Votre thèse au format PDF et en un seul fichier pour le corps de la thèse. Les annexes peuvent être fournies sous forme de fichiers distincts (en PDF pour des fichiers texte) ;
  • Votre thèse dans son format natif (.doc, .odf, .tex etc.) ;
  • L'attestation de corrections de détails signée à la main par votre directeur de thèse.
Aucun délai règlementaire n'est imposé pour ce type de corrections mineures. Il est toutefois recommandé de s'y prendre rapidement, non seulement pour garder en tête les recommandations du jury, mais aussi parce que sans relance de votre part, la BU cataloguera votre thèse en l'état.

Possibilité n°2: thèse ne pouvant être reproduite qu'après corrections demandées au cours de la soutenance

Si le jury a coché cette case sur le procès-verbal de soutenance, la délivrance de votre diplôme est bloquée à la DRED. Vous ne serez donc pas reconnu docteur jusqu'à temps que vous ayez fourni à la Bibliothèque universitaire une version corrigée de votre thèse qui soit conforme aux attentes du jury.

Dans ce cas, merci de nous faire parvenir, selon les mêmes conditions (dépôt sur place ou à distance, et document papier à nous envoyer par voie postale) que pour votre premier dépôt :
  • Votre thèse au format PDF et en un seul fichier pour le corps de la thèse. Les annexes peuvent être fournies sous forme de fichiers distincts (en PDF pour des fichiers texte) ;
  • Votre thèse dans son format natif (.doc, .odf, .tex etc.) ;
  • L'attestation de corrections de fond signée à la main par votre directeur de thèse.
Vous avez trois mois maximum à compter de la date de soutenance pour fournir ces documents corrigés à la BU. Passé ce délai, aucune correction ne sera recevable, et vous n'obtiendrez pas votre diplôme de doctorat.

Le cas particulier des thèses confidentielles

Si votre jury de soutenance a coché la case "thèse ne pouvant être reproduite pour raison de confidentialité jusqu'en ...", votre thèse sera signalée sur les portails dédiés, mais impossible à consulter (y compris sur l'intranet de l'établissement) avant la date de fin de confidentialité arrêtée par le jury.
  • Notez que seules les thèses soumises au secret Défense peuvent être déclarées confidentielles pour une durée illmitée.

Valoriser votre thèse électronique

Diffuser votre thèse sur internet (au lieu d'une diffusion sur intranet seul) permet aux chercheurs et chercheuses du monde entier d'y avoir accès. Ce choix permet en outre d'éviter les frais de prêt entre bibliothèques (inhérents aux thèses papier), sans parler des frais de déplacement obligatoires dans le cas d'une consultation sur place (thèses électroniques ou papier).
De fait, les thèses diffusées sur internet, comme l'ensemble des travaux scientifiques en libre accès, sont beaucoup plus téléchargées, donc lues, et donc citées, que les thèses (et autres travaux scientifiques) en accès restreint. Cette proportion va même parfois jusqu'à 30 fois plus de consultations pour les publications en accès libre !

La plus importante voie d'accès à votre thèse est le portail national Theses.fr, dans lequel sont référencées toutes les thèses soutenues à Paris Nanterre.

Cependant, cette diffusion se limite par défaut aux portails généralistes avec lesquels Theses.fr est interfacé. Pour augmenter vos chances d'être lu et cité, il vous est recommandé de procéder également à l'auto-archivage de votre thèse sur des plateformes dédiées.
Outre les plateformes disciplinaires qui acceptent parfois d'héberger des thèses (RePEc par exemple), pensez à archiver votre thèse sur TEL (Thèses en Ligne), plateforme dédiée aux thèses dans l'infrastructure HAL (HyperArticles en Ligne). HAL et TEL sont gérés par le Centre pour la Communication Scientifique Directe du CNRS, qui assure une diffusion gratuite et pérenne de vos documents à large échelle.
La gratuité et la conservation pérennes de vos travaux ne sont en revanche pas garantis sur les réseaux sociaux académiques, qui appartiennent à des groupes privés et ne sont pas à l'abri de modifications de conditions d'utilisation qui pourraient se faire à votre détriment.

Pour plus d'informations sur le libre accès et le droit d'auteur, consultez notre Boîte à outils.

Arrêter la diffusion internet de votre thèse

Vous pouvez à tout moment vous opposer à la diffusion sur internet de votre thèse, même après avoir signé un contrat internet à la BU.

Vous devrez alors :
  • passer un nouveau contrat internet mais qui inclurait une période d'embargo, pour attendre quelques mois ou années avant de diffuser votre thèse (notamment si vous avez obtenu une proposition de publication): merci dans ce cas de nous renvoyer le contrat complété, daté et signé, en deux exemplaires;
  • opter pour un retrait définitif d'internet, pour passer en diffusion intranet seule: merci dans ce cas de nous renvoyer l'avenant au contrat internet dûment complétée, datée et signée.
L'un ou l'autre de ces documents sont à nous renvoyer au format papier à l'adresse postale suivante :
Service des thèses de la Bibliothèque universitaire
SCD de l'université Université Paris Nanterre
2 allée de l'Université
92001 Nanterre cedex

Si vous optez pour un retrait définitif d'Internet, merci de nous envoyer l'avenant au contrat en recommandé.

Le service des thèses de la BU est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Mis à jour le 10 octobre 2019