Arts du spectacle - Les nouveautés Rentrée 2017

Les livres imprimés

Parmi nos nouvelles acquisitions, nous avons sélectionné pour vous :
 
 
 
En compagnie d'Antoine Vitez, 1977-1984
Étienne, Marie

Hermann ; 2017
Pendant sept ans, l'écrivaine a partagé l'aventure théâtrale d'Antoine Vitez, d'abord aux Théâtres des Quartiers d'Ivry, puis au Théâtre national de Chaillot. Elle raconte le cours de la vie en dehors des représentations dramaturgiques, dans les coulisses, les loges et les bureaux. (Electre)
Le conflit des héritages : Avignon 2005
Talon-Hugon, Carole

Actes Sud, 2017
Analyse des polémiques ayant entouré l'édition 2005 du festival international de théâtre d'Avignon, et des écarts de points de vue entre la réception des oeuvres théâtrales et la métaphysique de l'acteur, dont elles témoignent. Avec un avant-propos évoquant la programmation 2016 du festival, beaucoup plus consensuelle que celle de 2005.

Carole Talon-Hugon pose un regard philosophique et esthétique sur la polémique qui a secoué l'édition 2005 du Festival d'Avignon. Loin de vouloir résoudre la crise, Carole Talon-Hugon reconstitue une genèse historique des deux conceptions de l'art nées du XVIIe siècle européen : l'esthétique de la réception et la métaphysique d'artiste. En démontrant que ces deux conceptions semblent aujourd'hui inconciliables, alors qu'elles étaient à leur émergence profondément liées, la thèse est ici originale et essentielle.

Dix ans plus tard, l'auteur revisite cet essai au travers d'un prisme universel et contemporain. La critique continue-t-elle de se déchirer ? Les positions conservent-elles les mêmes contours que ceux qui existaient il y a dix ans ? (Electre)
Théâtre du mouvement
Claire Heggen et Yves Marc; avec la complicité de Patrick Pezin

Deuxième époque ; 2017
Les auteurs retracent quarante ans d'histoire et d'expérience au sein de la compagnie du Théâtre du mouvement à travers des témoignages, des retranscriptions de conférences, d'entretiens et d'articles de recherche. Ils abordent la notion de théâtralité du mouvement, la pratique corporelle de l'acteur ou encore le regard des metteurs en scène. (Electre)
Les extraterrestres au cinéma
Stéphane Benaïm ; préface Alain Schlockoff
LettMotif,  2017
Mêlant histoire et thématique, l'ouvrage parcourt un siècle de cinéma d'anticipation : les voyages dans l'espace, l'expérience de Dieu, les invasions extraterrestres, les super-héros, etc. (Electre)
Une brève histoire du cinéma : 1895-2015
Martin Barnier, Laurent Jullier

Pluriel, 2017
Une synthèse sur cent vingt ans d'histoire du cinéma dans le monde, au travers des styles et de l'évolution des techniques et des idées. Apporte des clés pour appréhender la technique et la théorie du cinéma, répond à des idées reçues et livre des anecdotes, par exemple sur le rôle de la Warner dans la généralisation du cinéma parlant ou l'existence du cinéma en 3D dès les années 1920. (Electre)
Carlos Saura : le cinéma en dansant
Pascale Thibaudeau

Presses universitaires de Rennes, 2017
Connu comme l'un des cinéastes majeurs de la dissidence pendant la dictature franquiste, Carlos Saura l'est également pour ses nombreux films musicaux (Carmen, Tango) où la danse occupe une place centrale. Elle est aussi présente, sous une forme ou une autre, dans la plupart de ses films, et sert ici de fil d'Ariane pour s'orienter dans une oeuvre protéiforme et souvent hétérogène.
Du bal populaire aux enlacements intimes, du ballet professionnel à la danse de combat ou de possession, le corps dansant traverse quasiment toute la filmographie où il dessine à la fois l'évolution d'une société, la libération des corps et des esprits, et la trajectoire esthétique d'un cinéaste également peintre et photographe. Recourant d'abord à la métaphore comme stratégie de contournement de la censure, il prolonge sa recherche formelle en élaborant des mises en abyme complexes, puis la réflexivité du processus de création devient une structure de prédilection qui aboutit, dès les années 1980, à un dialogue entre les arts se poursuivant jusqu'au dernier opus en date (Beyond flamenco, 2016). Dans la dernière partie de la filmographie, la danse et la musique partagent l'image filmique avec la peinture, la photographie, la projection cinématographique, la scénographie théâtrale, dans un vaste mouvement d'hybridation des formes et des langages.
Ce livre propose ainsi de revisiter la majeure partie des films de Carlos Saura au prisme de la danse, et ouvre à une réflexion plus large sur l'ensemble de l’œuvre, le rapport au corps, à l'art et à la représentation. (Electre)


Les DVD

 Parmi nos nouvelles acquisitions de DVD, nous avons sélectionné pour vous :
 Une semaine et un jour de Asaph Polonsky

Résumé:
À la fin du Shiv’ah - les sept jours de deuil dans la tradition juive - l’existence doit reprendre son cours. Tandis que Vicky, sa femme, se réfugie dans les obligations du quotidien, Eyal, lui, décide de lâcher prise… Avec un ami de son fils défunt, il partage un moment de liberté salvateur et poétique, pour mieux renouer avec les vivants… (ADAV)
 Manchester by the sea de Kenneth Lonergan

Résumé :
L’histoire des Chandler, une famille de classe ouvrière, du Massachusetts. Après le décès soudain de son frère Joe, Lee est désigné comme le tuteur de son neveu Patrick. Il se retrouve confronté à un passé tragique qui l’a séparé de sa femme Randi et de la communauté où il est né et a grandi.(ADAV)
Roul Ruiz, Huit films rares
L’Ina et la Cinémathèque française s’associent pour proposer huit films rares de Raoul Ruiz : "Dialogue d’exilés" (1974, 100') ; "De grands événements et des gens ordinaires" (1978, 60') ; "La vocation suspendue" (1977, 93') ; "L’hypothèse du tableau volé" (1978, 63') ; "Les trois couronnes du matelot" (1983, 117') ; "Quatre regards sur le château de Chambord" (1981, 30') ; "Bérénice" (1983, 105') ; "La Recta Provincia" (2007, 150') 
 Bella Donna de Eiichi Yamamoto
Résumé :
Jeanne, abusée par le seigneur de son village, pactise avec le diable dans l'espoir d'obtenir vengeance. Métamorphosée par cette alliance, elle se réfugie dans une étrange vallée, la Belladonna. Librement adapté de "La sorcière" de Michelet, une vision psychédélique et féministe.(ADAV)
 Barbara de Christian Petzold

Résumé :
Eté 1980. Barbara est chirurgien-pédiatre dans un hôpital de Berlin-Est. Soupçonnée de vouloir passer à l'Ouest, elle est mutée par les autorités dans une clinique de province, au milieu de nulle part. Tandis que son amant de l'Ouest prépare son évasion, Barbara est troublée par l'attention que lui porte André, le médecin-chef de l'hôpital. La confiance professionnelle qu'il lui accorde, ses attentions, son sourire... Est-il amoureux d'elle ? Est-il chargé de l'espionner ? (ADAV)
 Moi, Daniel Blake de Ken Loach

Résumé :
Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de cinquante-neuf ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au Job Center, Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à quatre cent cinquante kilomètres de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider… (ADAV)

Mis à jour le 16 septembre 2017