Arts du spectacle - Les nouveautés Printemps 2018

Les livres imprimés

Parmi nos nouvelles acquisitions, nous avons sélectionné pour vous :
 
Béla Tarr, le temps d'après
Jacques Rancière




Capricci éditions : Age d'or, 2011

D'Almanach d'automne (1984) au Cheval de Turin (2011), les films de Béla Tarr ont suivi la faillite de la promesse communiste. Mais le temps d'après n'est pas le temps uniforme et morose de ceux qui ne croient plus à rien. C'est le temps où l'on s'intéresse moins aux histoires, à leurs succès et à leurs échecs qu'à l'étoffe sensible du temps dans laquelle elles sont taillées. (4ème de couveture)
 Freaks : la monstrueuse parade de Tod Browning : de l'exhibition à la monstration, du cinéma comme théâtre des corps
Dick Tomasovic

Ed. du CEFAL, 2006

Film maudit réalisé par un cinéaste mythique, Freaks, la Monstrueuse Parade de Tod Browning date de 1932. Le film dit autant qu'il prolonge la fin du théâtre d'exhibition des monstres en s'emparant de ses figures les plus emblématiques. Il met en scène le déplacement de l'image du monstre, des arts vivants vers le cinéma, et constitue une interrogation du corps, cruciale et radicale. En prenant pour sujet fondamental le spectacle des apparences, Freaks est aussi une question posée aux images et à leur capacité, toute aussi merveilleuse que réellement inquiétante, à bouleverser notre relation au corporel.

Revenant sur la biographie intrigante du réalisateur et le contexte de production de La Monstrueuse Parade, cet ouvrage propose le découpage du film et lui consacre un essai analytique. (4ème de couverture)
The magic hour : une fin de siècle au cinéma
Jim Hoberman ; traduit de l'américain par Marie-Mathilde Burdeau


Capricci éditions : Age d'or, 2009


Ce livre passe les films au rayon X comme aucun autre : il voit à travers tout. Spirituel, caustique, passionné et réfléchi, Hoberman envisage les films comme l'étrange phénomène à la croisée des cultures qu'ils sont devenus, dans un recueil d'essais critiques qui est aussi un livre haletant qui se dévore de bout en bout. La critique de cinéma élevée à un tel niveau est délicieusement proche de la philosophie. (4ème de couverture)
Zanzibar : les films Zanzibar et les dandys de mai 1968
Sally Shafto



Paris expérimental, 1999

Eclairage sur cette expérience qui fut l'une des plus surprenantes de l'histoire du cinéma français. Réalisés autour de mai 1968 par un groupe d'une douzaine de personnes dirigé par Philippe Garrel, les films Zanzibar sont l'expression d'une innocence sauvage qui frappe par sa violence et sa lucidité. (©Electre 2018)
 Ignorée de tous... sauf du public : quinze ans de fiction télévisée française, 1995-2010
Noël Burch, Geneviève Sellier

INA, 2014

Les téléfilms unitaires français de ces quinze dernières années sont certainement parmi les objets culturels les plus méprisés et les plus méconnus des tenants de la culture cultivée, alors que leur public oscille, selon les chaînes, entre 2 millions et 5 millions de téléspectateurs. [...]
À partir du visionnement d'un corpus large de téléfilms français contemporains - environ 400 diffusés entre 1995 et 2010 -, les auteurs analysent les thématiques récurrentes de ces fictions regroupées par genre : du mélodrame à la comédie de moeurs et à ses déclinaisons en comédie dramatique, de boulevard, chronique familiale ou chronique sociale, de la fiction historique aux adaptations littéraires et des biopics aux policiers.
Pour la première fois, ils donnent une visibilité culturelle à cet ensemble de fictions regardées par un public large et fidèle pour qu'il ne soit plus... ignoré de tous
. (4ème de couverture)
 
L'art des séries télé
Vincent Colonna

Payot, 2015

Volume 1, L'appel du happy end

Diffusées planétairement, plébiscitées par le public et les médias, les séries télé sont devenues un phénomène culturel incontournable. Quel est le secret de leur puissance narrative ? Pourquoi des séries classiques comme Desperate Housewives, Dr House, Prison Break, Fais pas ci, fais pas ça ou Dexter ont-elles pu rassembler à chaque épisode des millions de personnes ? Obéissent-elles à des « règles » spécifiques ? Et comment se fait-il que la plupart d'entre elles cultivent le happy end ? Se pourrait-il qu'elles soient un miroir tendu à notre société du bonheur ? (4ème de couverture)


Volume 2, L'adieu à la morale

Un gentil prof de chimie qui fonde un empire de la drogue, un assassin qui devient pape, une reine qui couche pour retrouver son royaume, une avocate bon chic bon genre qui tue son frère... Les séries télé qui marquent durablement leur époque ne sont pas forcément celles dont le sujet est le plus consensuel : Breaking Bad, Borgia, Game of Thrones, Mafiosa, Les Revenants, Ainsi soient-ils, pour ne citer qu'elles, assument leurs ambitions artistiques et explorent en profondeur le goût du mal qui semble s'être emparé de notre société... (4ème de couverture)
  Le Festival mondial du théâtre de Nancy : une utopie théâtrale, 1963-1983
Jean-Pierre Thibaudat

Les Solitaires intempestifs, 2017

L'histoire de ce festival créé par J. Lang en 1963 qui a permis de faire émerger de nouveaux talents et compagnies comme P. Bausch, B. Wilson, A. Boal ou encore la Cuadra de Séville et le Bread and Puppet Theatre. Foyer de contestation et laboratoire d'expérimentations, il a participé au renouvellement du théâtre en promouvant de nouvelles formes qui bousculent la primauté du texte. (©Electre 2018)
  Pour en finir avec le théâtre ?
Jean-Luc Jeener




Atlande, 2017

Le théâtre est un verbe qui devient chair, un comédien qui devient personnage, un moment habité par les spectateurs, une catharsis citoyenne, un apprentissage de la complexité et de la finesse.

Or notre théâtre n'est aujourd'hui le plus souvent que spectacle désincarné et sans âme, tristes pitreries, one-man shows et autres ersatz de théâtre. Et ceux qui s'obstinent à faire du vrai théâtre sombrent parfois dans la course au spectaculaire, dans l'édifiant, dans l'aridité, oubliant que c'est l'humain qui doit être au coeur du théâtre.

Depuis l'Antiquité, sans théâtre la Cité se meurt, la démocratie s'asèche, les pires instincts se déchaînent. Dans une France divisée, pourvu que les pouvoirs publics lui donnent les moyens d'exister, le théâtre peut contribuer à notre salut collectif.
(4ème de couverture)
 L'espèce dans l'espace

Aurélien Bory, Catherine Blondeau



Actes Sud, 2017

Aurélien Bory aime la géométrie mais pas les lignes droites. Du Bauhaus à l'acrobatie marocaine, du Tangram à la métaphysique des chapiteaux, du flamenco à Georges Perec, l'éclectisme de son inspiration fait de chacun de ses spectacles un monde en soi. Confrontant ses acteurs danseurs et acrobates à de troublantes scénographies, curieux des accidents du hasard qu'elles suscitent au plateau, l'artiste invente une physique du théâtre qui met l'espèce dans l'espace. Marcher dans les hauteurs, danser dans une forêt de fils, lutter avec un robot de l'industrie automobile, chuter d'un mur vertigineux : ses créations plongent le spectateur dans un univers de sensations et d'images, une boîte noire où des êtres humains font l'expérience de notre condition bancale et sublime. (4ème de couverture)
Les années Copiaus (1925-1929)
Registres VII

Jacques Copeau




Gallimard, 2017

[...] Ce septième tome des Registres suit le rayonnement des Copiaus dès leur grande tournée de 1925, et étudie la diffusion des idées de Copeau en Europe et aux États-Unis. À New York, où il prépare la mise en scène des Brothers Karamazov (1927), Copeau laisse des marques profondes dans un contexte théâtral en pleine évolution. (4ème de couverture)
 Scénographies du théâtre occidental
Anne Surgers

3e édition revue et augmentée

Armand Colin, 2017

En tant qu'outil de la représentation, la scénographie exprime une vision du monde. Depuis l'origine grecque du théâtre occidental jusqu'au début du XXe siècle, les codes de représentation ont évolué, leurs significations sont soit perdues soit modifiées. Ce manuel offre une traversée chronologique de cet espace scénographique. (©Electre 2018)
 Théâtre dans la mondialisation : communauté et utopie sur les scènes contemporaines
Nancey Delhalle

Presses universitaires de Lyon, 2017

Examen de la vision du théâtre proposée par quatre artistes : Jan Fabre, Romeo Castellucci, Jan Lauwers et Pippo Delbono. Reconnus sur la scène internationale mais souvent controversés, ils participent au renouvellement esthétique du geste artistique et leurs oeuvres diffusent une conception utopique de l'homme et du monde à l'heure de la mondialisation. (©Electre 2018)


Les DVD

 Parmi nos nouvelles acquisitions de DVD, nous avons sélectionné pour vous :
 À l'origine du génie Chaplin
Serge Bromberg, Eric Lange

Le coffret regroupe "La naissance de Charlot" (2013, 60') de Serge Bromberg et Eric Lange : comment, il y a un siècle, un obscur acteur de music-hall anglais devint une star mondiale en réinventant le cinéma. "Sydney, l'autre Chaplin" (2017, 58') : depuis ses débuts en 1914, Charlie Chaplin n'a cessé de fasciner. Son génie et son œuvre ont fait sa légende et il continue de faire rire petits et grands. Mais Charlie n'aurait sans doute jamais atteint de tels sommets sans la présence à ses côtés de Sydney Chaplin, son grand frère. Improbable personnage de l'ombre au destin romanesque, la vie de Sydney était jusqu'ici un mystère.
(©ADAV 2018)
 
 Barbara
Mathieu Amalric

Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle. (©ADAV 2018)
Ce qui nous lie
Cédric Klapisch

Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour faire le tour du monde. En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance. Il retrouve sa sœur, Juliette, et son frère, Jérémie. Leur père meurt juste avant le début des vendanges. En l’espace d’un an, au rythme des saisons qui s’enchaînent, ces trois jeunes adultes vont retrouver ou réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent. (©ADAV 2018)
 
La comtesse de Hong Kong
Charles Chaplin

Lors d'une croisière, un riche diplomate américain, Ogden Mears, fait escale à Hong-Kong. Il loue alors pour la soirée les services d'une taxi-girl, Natascha, une jeune femme sublime qui est une authentique comtesse russe. De retour sur le paquebot, il la trouve dans sa cabine. Passagère clandestine, il décide de la cacher et tombe inéluctablement sous son charme ensorcelant. Mais sa femme l'attend à son arrivée à Hawaï, et un divorce ruinerait toutes ses chances d'être réélu… A soixante-seize ans, Charles Chaplin propose une œuvre fidèle à l'esthétique et à la démarche du muet : plans fixes, personnages presque toujours en pied, gags autour des portes... (©ADAV 2018)
 
 Un beau soleil intérieur
Claire Denis

Isabelle, artiste peintre, la cinquantaine rayonnante, est divorcée et mère d'un enfant. Malgré ses échecs sentimentaux, elle ne perd pas espoir. Elle cherche l'amour mais ne tombe que sur Vincent, un banquier veule et odieux, Fabrice, un galeriste prétentieux et méprisant. Il y a aussi cet acteur qui n'envisage pas la vie quotidienne à deux et ne veut pas s'engager. Bref, les hommes ne sont que déceptions. Mais Isabelle persiste.(©ADAV 2018)
 Saint Georges
Marco Martins

Jorge, boxeur fauché et sans emploi, voit sa femme le quitter pour repartir au Brésil avec leur fils. Le Portugal étant au bord de la faillite, les sociétés de recouvrement prospèrent. Pour sauver sa famille, Jorge décide alors d'offrir ses services à l'une d'entre elles, malgré leurs méthodes d'intimidation peu scrupuleuses. (©ADAV 2018)
 Tom of Finland
Dome Karukoski

Touko Laaksonen, officier héroïque de la Seconde Guerre mondiale, est de retour en Finlande. Mais la vie à Helsinki n’est pas de tout repos. La persécution contre les homosexuels est insidieuse, les contraignant le plus souvent à se marier et avoir des enfants. Touko trouve alors refuge dans l’art, dessinant dans le plus grand secret des hommes musclés, désinhibés et fiers d’être gays. (©ADAV 2018)
 Le cycliste
Mohsen Makhmalbaf

Nassim, est un réfugié afgan dont la femme a besoin de soins médicaux urgents et coûteux. N'ayant pas l'argent nécessaire, il accepte la proposition d'un directeur de cirque ambulant qui a reconnu en lui un ancien champion cycliste. Nassim devra tenir sur une bicyclette toute une semaine en tournant sur une petite place. Soutenu par son fils et par le public, Nassim va tout faire pour gagner son pari
. (©ADAV 2018)
 Vietnam
Ken Burns et Lynn Novick

Après les fictions "Apocalypse Now", "Platoon" et "Voyage au bout de l'enfer", Ken Burns et Lynn Novick nous font revivre la guerre du Vietnam de l'intérieur, grâce à des témoignages et des archives inédits. Les récits intimes d'une centaine de témoins (simples soldats, civils ou dirigeants) se mêlent à un formidable gisement d'archives (films amateurs et enregistrements sonores secrets) qui nous entraînent au cœur de ce conflit qui a façonné la fin du XXe siècle.(©ADAV 2018)
 La nuit du coup d'Etat : Lisbonne 1974
Ginette Lavigne

"A Lisbonne, lors du tournage de "Republica, journal du peuple", un documentaire sur un épisode de la révolution portugaise, j'ai rencontré et filmé Otelo de Carvalho. Il m'a raconté comment il avait organisé le coup d'État militaire du 25 avril 1974, qui a mis fin à quarante-huit ans de fascisme. Ce qui aurait pu n'être qu'un changement de régime politique, le passage d'une dictature civile rigide à un système plus souple, a été le début de la « révolution des oeillets », le dernier grand mouvement révolutionnaire d'Europe, qui a duré presque deux ans… Comment ce coup d'état mené à son terme par de jeunes officiers a-t-il pu ouvrir la voie à un mouvement populaire aussi puissant et inattendu ? Comment l'intervention populaire a-t-elle modifié le sens du coup d'état du 25 avril ? Ces questions sont restées dans l'ombre. Le projet de ce film est de tenter de comprendre ce qui s'est passé ce jour de 1974". (©ADAV 2018)
 Fuocoammare : par-delà Lampedusa
Gianfranco Rosi

Samuele a douze ans et vit sur une île au milieu de la mer. Il va à l’école, adore tirer et chasser avec sa fronde. Il aime les jeux terrestres, même si tout autour de lui parle de la mer et des hommes, des femmes, des enfants qui tentent de la traverser pour rejoindre son île. Car il n’est pas sur une île comme les autres. Cette île s’appelle Lampedusa, et c’est une frontière hautement symbolique de l’Europe, traversée, ces vingt dernières années, par des milliers de migrants en quête de liberté. (©ADAV 2018)
  Espagne : un modèle anti-terroriste ?
Emmanuel Razavi, Sebastien Bouille, Caroline Darroquy

Le pays, qui partage une frontière avec le Maroc, reste dans le viseur de Daech. Il est considéré comme l’une des portes d’entrée en Europe pour les djihadistes en provenance du Maghreb. Si la Catalogne et Barcelone sont synonymes d’insouciance pour les milliers de touristes qui s’y pressent toute l’année, la capitale catalane a été ces derniers mois la cible de plusieurs projets d’attentat. Dans les rues, aucune tension n’est palpable. Pourtant, depuis 2015, les forces de l'ordre ont arrêté plus de cent soixante-trois personnes en Espagne soupçonnées de lien avec une organisation terroriste. Et les récents attentats de Nice, Berlin et Istanbul ont cristallisé les services anti-terrorisme espagnols en état d'alerte maximale. Selon des sources émanant du site Wikileaks, la Catalogne serait considérée par la CIA comme une plaque tournante du djihadisme international. Aussi, face à la menace djihadiste et à l’embrigadement de jeunes recrues, le gouvernement espagnol a mis en place une politique antiterroriste qui se démarque des autres pays européens. (©ADAV 2018)
 Combat 1944-1945 : Albert Camus et la pratique de l'idéal
Sébastien Teze

Le 21 août 1944, en pleine insurrection parisienne, "Combat" paraît, après des années de résistance et de clandestinité. Avec Albert Camus, Pascal Pia et cinq autres de l'équipe du journal, nous allons vivre la Libération et l'année qui l'a suivie. Une France nouvelle est à reconstruire, mais laquelle ? L'autorité exceptionnelle du général de Gaulle n'efface pas les divisions héritées de la défaite et de la collaboration. Les combinaisons politiciennes et les intérêts reviennent inexorablement. Dans l'équipe, les discussions sont passionnées, mêlant professionnels, écrivains, étudiants. Soixante-dix ans après ce qu'ils ont vécu, ce que Camus a écrit et inspiré continue de tracer les voies exigeantes et - hélas - toujours actuelles d'une pratique de l'idéal. (©ADAV 2018)
 Le Diable de la République, 40 ans de Front national
Kauffmann, Emmanuel Blanchard et Jean-Charles Deniau

Des fondations du Front national à ses derniers éclats, ce documentaire retrace quarante années de l'histoire mouvementée d'un parti politique incontournable et interroge les Le Pen, père et fille. Une histoire qui nous est racontée par des intervenants qui en ont tous été les acteurs ou les témoins… Ils parlent ici, sans langue de bois. (©ADAV 2018)
Erdogan, l'ivresse du pouvoir
Gilles Cayatte et Guillaume Perrier

A l'heure où les tragédies du Moyen-Orient sont à notre porte, le président de la République turque, Recep Tayyip Erdogan, est devenu l'une des personnalités les plus actives de l'actualité mondiale, l'une des plus contestées aussi… Parvenu au pouvoir en 2003 en se faisant démocrate musulman ou islamiste modéré, pro-européen et libéral, il semble répondre aux aspirations modernistes de la Turquie. Fort d'un grand charisme, il rebat les cartes du jeu politique en arrachant l'Etat au contrôle de l'armée, en concédant aux Kurdes une certaine dose d'autonomie culturelle, en renouant avec la tradition ottomane dans toute la région. Il renforce son pouvoir et fait preuve d'une grande maîtrise des rapports de force à l'encontre de tous ceux qui s'opposent à lui… Il est aujourd'hui accusé de présider à un régime corrompu, paternaliste, et intolérant. Maniant les élections pour renforcer sa domination autoritaire, il écrase de son emprise la scène politique nationale en bâillonnant l'opposition et les médias… Après avoir réussi à déjouer, le 15 juillet 2016, le coup d'Etat qui devait l'abattre, Erdogan est-il en train de devenir un despote d'un genre nouveau ? Guillaume Perrier et Gilles Cayatte ont rencontré et interrogé aux Etats-Unis, en Allemagne, en Turquie, de très nombreux amis et adversaires d'Erdogan. Ils ont recueilli le témoignage exceptionnel de son ennemi désigné, Fethullah Gülen. Ils dressent ainsi, de façon implacable, un portrait intime et politique d'un homme saisi par l'ivresse du pouvoir.(©ADAV 2018)
 L'étape du papillon
Jérôme Huguenin-Virchaux

Vingt-quatre enfants de petite et moyenne section font leur rentrée scolaire en école maternelle, la première pour la plupart d'entre eux. Les parents vont les confier à l'enseignante, Nadia Gandrey, qui apaise les pleurs et les peurs, et va leur apprendre à vivre ensemble, à communiquer avec les adultes et les autres enfants… Au fil d'une année scolaire, nous voyons ces enfants qui échangent, jouent et apprennent, distraits ou attentifs, concentrés sur un projet commun ou répartis en petits groupes, introvertis ou expansifs : ils apprennent à grandir, à trouver leur place à l'école comme dans la vie. Comment l'enseignante les guide t-elle vers l'autonomie, fait en sorte qu'ils s'approprient des connaissances, des compétences qui les préparent aux apprentissages fondamentaux - l'écriture, la lecture, le calcul - du cours préparatoire ? Comment s'adapte t-elle à leur envie incessante de parler, de bouger, à leurs humeurs, leurs maladresses, leur énergie à la fois débordante et candide, et comment les aide t-elle à "apprendre à apprendre" sans les contraindre ? Ce film aborde, avec poésie, la manière dont, dès le plus jeune âge, on devient élève. (©ADAV 2018)

Mis à jour le 04 avril 2018